The Poudlard
Cher invité,
Je te souhaite la Bienvenue sur The Poudlard. Ici tu decouvriras un contexte original.Si tu as la monidre question n'hésite pas, le staff est là pour te servir.
J'éspère que tu t'amuseras bien parmis nous.


Basé sur Harry potter
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 David Shelan - Auror & membre de l'Ordre

Aller en bas 
AuteurMessage
David Shelan

avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Quelque part à Londres

MessageSujet: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   Jeu 19 Juil - 14:26


David Shelan
« All we have to decide is what to do with the time that is given us. »

NomShelan Prénom(s) David Date de naissance15 mai 1974i Âge22 ans Maison/// MétierAuror AvatarBen Barnes CréditHana Evali
BaguetteBois de Tremble, crin de licorne, 26,5 centimètres Balais nimbus 2001 Epouventardles serpents Ridiculusle serpent mange sa queue PatronusUne panthère Matière préféréeMétamorphose Matière détestéedivination Rêve d'avenirla paix et trouver l'âme soeur
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.
Je parle de son visage fin mais volontaire, de sa fossette, de ses lèvres pleines et de ses pomettes hautes. Je parle de ses grands yeux gris foncés, parfois noirs lorsqu’il se met en colère. Je parle de son nez lègèrement en trompette, si on l’observe bien attentivement. Je parle de ses cheveux mi-longs, presqu’aussi foncés que le bois d’ébène, quasiment lisses, brillants. Je parle de sa taille et de son poids, dans la moyenne pour un jeune homme de son âge. Je parle de son endurance et de sa musculature, dûs à une pratique régulière du Quidditch. Je parle de sa simplicité dans son habillement, sauf lors de réception où il se vêt avec plus de recherches. Je parle de son goût pour le lin non coloré, pour les couleurs soit très pâles, soit extrêment foncées. Je parle des ses robes de sorciers, noires comme celles qu’il portait lors de sa scolarité, bordeaux foncé pour les cérémonies ou fêtes. Je parle également de ses vêtements moldus, pantalon de toile brune et chemise de lin ou de coton blanc cassé.

Je parle enfin de sa beauté subtile qui fait tourner la tête aux filles, parfois aux garçons. Il est joli garçon, c’est vrai, et il le sait, mais il n’en joue que rarement. Je parle donc de lui, jeune homme de vingt ans, beau comme tant d’autres, juste et bon, et cela se voit sur ses traits.

Je parle de David Shelan.


Je parle de sa simplicité en toute occasion, que ce soit seul chez lui, dans le centre de Londres, où lors de réunion de l’Ordre. Je parle de sa bonté, lui qui est sans cesse à l’écoute, qui tente d’aider ceux qui sont dans le besoin. Je parle de sa loyauté envers ses proches, ou ceux qu’il considère comme ses aînés méritant son respect. Je parle de son courage, face à ses ennemis, mais également face à ses amis – le courage de s’affirmer, d’avoir sa propre opinion et de l’exprimer. Je parle de son caractère plus que têtu, bien qu’il aime la discussion plus que tout. Je parle de son dégoût profond envers les Forces du Mal, que jamis il ne cautionnera. Je parle de sa gourmandise face aux friandises sorcières et moldues, à l’image de celui qu’il voit comme le plus grand mage de tous les temps. Je parle de son désintéressement de toute chose matérielle. Je parle de la colère qui grgone parfois en lui, mais qu’il ne laisse que rarement échapper à son contrôle. Mais si c’est le cas, gare ! il se montre impulsif et violent. Je parle de son absence totale d’orgueil. Je parle de sa droiture. Je parle de sa persévérance en toute occasion. Je parle de son goût du sport, le Quidditch en particulier. Je parle de son amour pour la métamorphose, matière dans laquelle il excelle. Je parle de son désintéressement totale pour l’étude, bien qu’il le fasse lorsqu’il le doit, ne rechignant pas devant la tâche, aussi dure soit elle.

Je parle de David Shelan, anciennement Gryffondor, à présent Auror et membre de l’Ordre du Phénix.



Je parle de la femme qui lui a donné le jour. Femme mystérieuse aux yeux et aux cheveux plus noirs que la nuit. Femme aimante cependant, envers ses deux beaux enfants, et envers son mari. Je parle de cette femme dont le fils ne prononce jamais le nom, le connaît-il ?

Je parle de l’homme qui rassure, qui raconte, qui aime, qui amuse et fais de la magie. Ce père présent en toute occasion, plus magicien que le femme mystérieuse. Ils se complètent et aiment leurs enfants, trésor immense et inestimable que le Ciel leur à donné.

Je parle du frère cadet, de trois ans. Môme blond aux yeux bleus, mignon comme tout, à croquer littéralement. Enfant, il se faisait protéger par David, il s’est à présent affirmé. Petit Gryffondor en herbe.
Je parle des autres, ses rares amis. Il s’entend bien avec les jumeaux Weasley, mais son seul véritable ami se nomme Tom. C’est un moldu. Cela n’empêche pas l’amitié entre les deux jeunes hommes, qui se connaissent depuis qu’il on deux ans. Ils avaient la même gardienne.

Je parle des filles qui tournent la tête sur son passage, mais lui ne daigne même pas leur rendre leur regard. Lui ne semble s’intéresser à rien, en tout cas pas à ce niveau. Mais si tu le connais bien, tu remarqueras que parfois son regard oscille sur les jeunes hommes de son âge…



Elle collectionnait tout ma mère, les foulards multicolores qu’elle ne mettait jamais, les cartes postales venant de tout pays, de toutes régions du monde, les mines de crayons, les gommes usagées, les pots d’encre noire ou rouge, vides comme il se doit, les plumes casées et les parchemins abîmés.

Puis vient le temps de ma naissance. Elle ne collectionnait plus, elle n’en avait plus le temps, l’énergie. Elle n’avait que d’yeux pour moi, premier enfant que le Ciel avait bien voulu lui donner, à elle et à mon père. Deux ans passèrent, sans aucune collection, juste de l’attention pour moi, de l’amour, de la magie et des légendes à n’en plus finir. Lorsqu’enfin j’entrai chez une gardienne, elle se remit à collectionner. Là-bas, je me liai d’amitié avec un petit garçon de mon âge, nommé Tom. Nous passions des journées de jeux et de rires et pendant ce temps…

Elle collectionnait tout ma mère, les dessins que je faisais pour elle. Ceux avec des couleurs, ou ceux crées rien qu’avec un bout de charbon plus noir que la nuit. Mes rires et mes pleurs, lorsque je revenais vers cinq heures, selon la journée passées à la garderie, selon l’humeurs des autres enfants. Mon envie grandissante de ne plus être le seul à la maison, les photos qu’elles prenait, où je bougeais selon qu’elle utilisât un appareil moldu ou sorcier.

Deux années encore passèrent, puis son ventre s’arrondit à nouveau, et à nouveau elle cessa de tout collectionner. Neuf mois plus tard, j’avais un petit frère, que l’on nomma Edwin. Je le chérissais, l’adorais, le berçais tant que me le permettait mes petits bras de garçonnet de quatre printemps. Pendant deux ans encore, elle ne collectionna rien. Jusqu’au jour où mon frère entra à son tour chez la gardienne, alors que je la quittait pour l’école des grands, à quelques centaines de mètres de notre petite maison. Quel changement ce fut pour moi ! mais quand je rentrait de l’école, je voyais…

Elle colletionnait tout ma mère, les devoirs que je ne voulais pas garder, les dessins de mon frère. Ceux fait d’un bout de charbon plus noir que la nuit, pressé délicatement sur le papier blanc – ou ceux fait de couleurs multiples, exprimant joies et colères selon la journée qu’il passait à la garderie, selon le caractère des autres enfants.
Cela dura un an, avant que mes pouvoirs ne se manifestent pour la toute première fois de mon existence, alors que mon frère chéri se faisait embêter par les plus grand de la garderie. N’écoutant que mon cœur plein de courage, je me précipitai sur eux – du haut de mes sept ans – et frappai du poing le plus proche. Je n’étais pas très fort, et pourtant il fit un bond d’un mètre vers l’arrière. Je regardai fixement mon petit poing fortement serré et éclatai de rire, tandis que lui partait en hurlant, suisvi de ses amis bêtes et méchants. Nos cœurs furent à la fête, ce soir-là de retour à la maison. Pendant quatre ans…

Elle collectionnait tout ma mère, le rire de ses enfants, les cartes qu’elle dessinait, les sortilèges lancés par mon père pour nous amuser, Tom, elle et moi. Les livres pour enfants qu’elle ne nous avait jamais lu, mais tant de fois contés. Les lettres de ses amies, vivants aux quatre coins du monde, et que jamais plus ele ne voyait, hésitant à voyager alors que nous étions encore si petits à ses yeux.

Enfin le jour arriva où je reçu une lettre venant de Poudlard, la célèbre école de sorcellerie de Grande-Bretagne. Aussitôt nous partîmes en famille pour le centre de Londres, allant chercher toutes mes fournitures sur le chemin de Traverse. Je reçu un chat blanc que je baptisai aussitôt « Snow ». je n’étais pas très original mais ce nom fit sourire ma mère. Quelques semaines plus tard, je partait pour l’école. je fut réparti dans la noble maison des rouges et ors, faisant ainsi la fierté de mes parents, bien qu’ils n’aient pas fait leur scolarité dans cette Maison. Ma mère était un pur produit de Serdaigle, tandis que mon père était un ancien Serpentard. L’année suivante, je fis la connaissace de Fred et Georges Weasley, alors que nous étions tous trois dans les couloirs du château, après le couvre feu. J’avais entendu dire que si j’avais une petite fin, je pouvais aller en cuisine. Je n’avais évidemment jamais trouvé les cuisines, mais m’étais fait prendre en chasse par Miss Teigne. Au détour d’un couloir, alors que je cavalait pour rentrer au dortoir, je tombai nez à nez avec les jumeaux, se faisant poursuivre par Rusard. Nous avions pris la fuite tous les trois, avant d’arriver essouflé et rouges d’avoir trop couru, dans notre salle commune. Ainsi avait commencé une amitié discrète mais franche. L’année suivante, j’entrai dans l’équipe de Quidditch mais n’y restai qu’un an. Lors de ma cinquième rentrée à Poudlard, mon frère commença sa première année. Il fut lui aussi réparti chez les lions, pour ma plus grande joie. Il avait, avec le temps, affirmé son caractère. J’eus sept BUSEs, ce qui emplit ma famille de bonheur. Encore deux ans et je sortais de l’école, me préparant à entamer des études pour devenir Auror. Ce fut à cette époque que j’entrai dans l’Ordre du Phénix, que je connut grâce à Fred et Georges. J’y fus accuillis comme par une deuxième famille. Cinq années passèrent. Je n’aimais pas étudier mais je le faisait sans rechigner, conscient que je jouais mon avenir. Enfin, je fut libre, un diplôme en poche et l’avenir devant moi…

Elle collectionnait tout ma mère, les instants que je passais encore à la maison, car elle savait que cela ne durerait plus longtemps. Je voulais voler de mes propres ailes. Les peintures sorcières que je lui faisait parfois et qu’elle accrochait partout dans la maison, à ma plus grande gêne, surtout lorsque bous recevions. Les exploits scolaires de mon frère, qui finalement aurait eu toutafais sa place chez les bleus et bronze. Oui, elle collectionnait tout ma mère et jamais elle ne cessera.






Ton prénom ou surnomHanai Ton âge 22 ans Que penses-tu du forum ?j'aime beaucoup ! T'es arrivé là comment ?en cherchant on trouve toujours ce que l'on cherche [Un dernier mot Jean-Pierre ?BOUH ! Je t'ai fais peur, hein, Invité ?
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par David Shelan le Ven 20 Juil - 8:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques.forums-actifs.com/
Nymphadora Lupin

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   Jeu 19 Juil - 14:50

Bienvenue collègue!
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jynn G. Wheleer

avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 25
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   Jeu 19 Juil - 15:23

Ben Barnes <3

Bienvenue parmi nous^^
Si tu as la moindre question hésites pas, moi et Aliénor on est là pour ça aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Shelan

avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Quelque part à Londres

MessageSujet: Re: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   Jeu 19 Juil - 15:34

Merci ! Normalement je poste la suite de ma fiche demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques.forums-actifs.com/
Aliénor A. Bennet

avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   Ven 20 Juil - 11:51

(c) tumblr (crédit)
Tu es validé. Bienvenue sur le forum.




Une fois validé, tu dois faire certaine chose. Va réserver la célébrité de ton avatar ici histoire que personne ne le prenne après toi. Pense bien à remplir ton profil, au moins un minimum. Ici sont les demandes de lien, les demandes de rp et puis c'est ici pour les demandes de Quidditch et pour être préfets ou directeurs d'une maison. Tu peux envoyer un MP au Staff si tu as des questions.


code par liden

Ben non, je n'ai pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thepoudlard.forum-canada.com
David Shelan

avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Quelque part à Londres

MessageSujet: Re: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   Ven 20 Juil - 12:28

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Shelan - Auror & membre de l'Ordre   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Shelan - Auror & membre de l'Ordre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samuel Pierre devient Membre de l'Ordre du Canada. Chapo ba, konpatriôt
» Aliana Dusma (Membre de l'ordre du Phénix)
» Nymphadora Tonks (membre de l'ordre du phénix)
» Remus Lupin (Membre de l'ordre du Phénix)
» David Lanero {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Poudlard :: Vos premiers pas :: Présentation :: validés-
Sauter vers: